Search

Résumé des activités pour l'année 2021 de SOFEDI

Bonjour tout le monde, 

Pour tous ceux qui souhaiteraient savoir en quoi ont consisté les activités de SOFEI pour cette année 2021, voici en trois points le résumé :

1. Sensibilisation contre les violences sexuelles basées sur le genre de 7467 creuseurs reparties sur 89 sites miniers

Pour poursuivre sa dynamique de sensibilisation contre les violences sexuelles basées sur genre, SOFEDI s’est invité sur le terrain. Ainsi, au cours de l’année 2021, ce sont 89 sites miniers et 7467 creuseurs qui ont reçu un appel au respect des droits de la gent féminine présente dans les mines. 

Ce message vient à point nommé, alors que l’hôpital de Panzi du Sud Kivu et l’Organisation Internationale pour les Migrations témoignent à travers une étude, d’une recrudescence des violations des droits des femmes dans le secteur. 

Augmentation qui, toujours selon cette évaluation, pourrait être associée à la situation sécuritaire dans la zone et à « une discrimination de genre profonde, [d]es pratiques culturelles néfastes et [un] faible statut social des femmes et des enfants ».

2. Soutien aux femmes travaillant dans les mines pour leur épanouissent socio-économiques

Durant toute l’année 2021, SOFEDI a réaffirmé son soutien aux femmes travaillant dans les mines. En effet, de nombreuses initiatives ont été prises par l’organisation pour aider à la sensibilisation et à la migration de ces entrepreneuses en sociétés coopératives. 

C’est dans cette optique que l’ONG a accompagné quatre structures à Shabunda en uniformisant leur statut en accord avec l’acte du droit de l’OHADA, en les aidant à se notarier et en leur permettant de prendre contact avec des acteurs clés du secteur des mines, tels que le ministère, le SAEMAPE et la société SINC dans une dynamique de soutien et de coopération. SOFEDI a aussi tablé sur la formation de ces femmes afin qu’elles puissent appréhender leurs nouvelles missions et structurations en tant qu’organisation. 

Cet apprentissage s’est en effet axé sur la compréhension des tenants, aboutissants et modalités de fonctionnement d’un agencement en coopérative. 

Un beau bilan en somme pour SOFEDI.

3. Formation de 181 membres de CLS/S-CLS dans les territoires de Shabunda, Mwenga et à Masisi pour réduire les stigmatisations, harcèlements et discriminations des femmes travaillant dans le secteur minier

 Dans le cadre de ses activités, SOFEDI s’est donné pour mission de former 181 membres de CLS /S-CLS dans les territoires de Shabunda (kigulube, nzovu et luyuyu), mwenga (Basile et luindi) et à Masisi (Ngungu et Bweremana). Ces formations avaient pour but de réduire les stigmatisations, harcèlements, discriminations et autres fléaux auxquels les femmes travaillant dans les mines sont exposées. 

En effet, il a été constaté que sur l’ensemble des axes miniers couverts par SOFEDI, les femmes étaient victimes d’un nombre important d’abus sexuels, psychologiques et physiques. 

De plus, dans certaines zones, l’accès aux mines a été formellement interdit aux femmes, qui selon les autorités locales, auraient user de pratiques mystiques pour causer des éboulements. 

On ne peut donc que saluer l’initiative prise par SOFEDI, qui continue son combat dans l’optique de changer les mentalités et de promouvoir l’épanouissement socio-économique des femmes.

Viviane SEBAHIRE MARAMUKE
 
Coordinatrice de l'Organisation congolaise 
Solidarité des Femmes pour le Développement Intégral 
''SOFEDI'' 

 Le samedi 04/12/2021