Search

Coronavirus - Nettoyage maison et vêtements

Comment nettoyer les surfaces de son logement et son linge?

Pour éviter tout risque de transmission, que l’on soit porteur sain ou que l’on vive avec un proche touché par le coronavirus, il convient de respecter les mesures d’hygiène barrière, sans oublier de nettoyer régulièrement son intérieur. En effet, les surfaces et les vêtements peuvent être contaminées par le virus et il peut rester suffisamment longtemps pour contaminer d'autres personnes.
Comme d’aucuns le sait, le coronavirus se transmet par les gouttelettes, c’est-à-dire par des sécrétions projetées lors d’éternuements ou de la toux. Un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou d’une discussion en l’absence de mesures de protection. .
Le virus peut continuer de vivre ailleurs que dans le corps humain, la durée de vie du virus sur une surface varie en fonction de la surface contaminée : 3h dans l’air ; 24h sur du carton ; 3 jours maximum sur du plastique et de l’acier ; 4 jours sur du bois ; 5 jours sur du verre.

Les mains sont en contact avec de nombreuses surfaces qui peuvent être contaminées par le virus. Si vous vous touchez les yeux, le nez ou la bouche, vous risquez d’être en contact avec le virus présent sur ces surfaces.
Les patients atteints par le virus peuvent contaminer leur chambre et leur salle de bains. Les surfaces contaminables sont : chaise, lit, fenêtre et sol, ainsi que lavabo et cuvette des toilettes.

Les mesures à prendre pour limiter la propagation du coronavirus par les surfaces de notre intérieur et nos vêtements

Des endroits à nettoyer Il faut surtout nettoyer les endroits que l’on est susceptible de toucher plusieurs fois et/ou dès que l’on rentre chez soi, juste avant de se laver les mains. Les objets à nettoyer sont: des interrupteurs, poignées de porte, robinet, ou encore de son téléphone. Le sol, les chaises, la table, les télécommandes, la salle de bain et les toilettes ne doivent surtout pas être oubliés. Il est recommandé de jeter tous les emballages des provisions et bien se laver les mains ensuite lorsque l'on est de retour des courses. ou du marché.

Pour le linge, il est préférable de laver les vêtements systématiquement après avoir été en contact avec d’autres personnes, ou après s’être assis dans des lieux avec beaucoup de passage, comme les transports en commun. Les draps des lits doivent aussi être passés régulièrement laver - un cycle en machine de 30 mn à 60°C serait de nature à détruire ces virus.

Recommandations sur les produits à utiliser

Le nettoyage consiste à éliminer les contaminants, la désinfection à tuer les agents pathogènes. L’idéal serait de faire les deux quotidiennement à chaque fois que quelqu’un entre dans le logement : d’abord avec de l’eau savonneuse ou un spray nettoyant, puis de l’eau de javel.

Il est conseillé de mélanger 4 cuillères à café d’eau de javel domestique pour un litre d’eau et de verser le tout dans un flacon pulvérisateur.

Pour nettoyer les surfaces souvent manipulées telles que les poignées de portes: Désinfecter chaque jour avec des lingettes imprégnées d'alcool à 70% ou d’eau de javel diluée (un volume d'eau de Javel pour neuf volumes d'eau).
Concernant les téléphones portables, télécommandes, claviers et souris d’ordinateur, ces objets, manipulés très fréquemment, peuvent être désinfectés avec des lingettes imprégnées d'alcool à 70%.

Le virus peut rester sur les objets. Le mieux est d’utiliser l’eau de javel pour désinfecter son intérieur. Une désinfection de l’environnement des cas confirmés peut être obtenue par l’usage d’eau de Javel à une concentration de 0,5% (5 000 ppm) ou de tout autre produit validé par la norme EN 14 476 en suivant les recommandations du fabricant.

Sachez que l’alcool et le chlore peuvent tous deux être utiles pour désinfecter les surfaces, mais ils doivent être utilisés en suivant les recommandations appropriées.

Contre-indications sur l’alcool ou le chlore

Vaporiser de l’alcool ou du chlore sur tout le corps ne tuera pas les virus qui ont déjà pénétré dans votre corps. La pulvérisation de ces substances peut être nocive pour les vêtements ou les muqueuses.