Search

Covid : le variant Delta, quels sont les symptômes et les risques qu'il se propage si facilement ?

19 juin 2021
La variante delta du coronavirus, identifiée pour la première fois en Inde, a été détectée dans 74 pays et continue de se propager. 

Au Royaume-Uni, il s'est déjà imposé comme le variant dominant et représente désormais 90 % des cas de Covid dans ce pays. Et selon certains experts, il pourrait bientôt devenir le variant dominant dans le monde. Jusqu'à présent, des foyers ont été confirmés en Chine, aux États-Unis, en Afrique, en Scandinavie et dans les pays de la côte Pacifique.

Aux États-Unis, le Dr Scott Gottlieb, ancien commissaire de la Food and Drug Administration (FDA), a déclaré que le variant Delta deviendrait probablement la principale source de nouvelles infections dans ce pays, ce qui, selon l'expert, pourrait conduire à de nouvelles infections en automne. 

 "Actuellement aux États-Unis, (le variant) représente près de 10 % des infections. 



Et elles doublent toutes les deux semaines", a déclaré Gottlieb à "Face The Nation".
 
"Cela ne veut pas dire que nous allons voir une augmentation drastique des infections, cela signifie que (cet variant) va dominer. Et je pense que le risque sera vraiment que cela puisse provoquer une nouvelle épidémie à l'automne", a-t-il déclaré.

 
Propagation 

Le variant Delta, également connu sous le nom de B.1.6172, est connu pour sa capacité à se répliquer plus rapidement que les autres. 

Au Royaume-Uni, l'épidémiologiste Neil Ferguson de l'Imperial College de Londres a déclaré à la presse la semaine dernière que le variant est près de 60 % plus transmissible que le variant alpha (B.1.1.7), qui a été détecté pour la première fois en Angleterre. 

Les experts soulignent cependant que les vaccins COVID-19 approuvés utilisés aux États-Unis, en Europe et dans d'autres pays semblent être efficaces pour contenir la propagation du variant Delta

Est-il possible que des variants de plus en plus dangereux du Covid-19 continuent d'apparaître ou y a-t-il une limite ? L'une des principales raisons pour lesquelles ce variant s'est propagé rapidement dans le monde est sa capacité à contourner les contrôles aux frontières et les mesures de quarantaine


Même en Australie, qui s'est distinguée par ses contrôles stricts aux frontières, des cas de variant Delta ont déjà été détectés à Melbourne.

Une autre raison de la propagation est l'assouplissement des restrictions et le fait que les gens soient "lasses" de la distanciation sociale. De plus, notent les experts, le variant Delta présente des symptômes distincts qui peuvent facilement être confondus avec un rhume.

 
Quels sont les symptômes 

Au Royaume-Uni, les symptômes les plus fréquemment rapportés associés à la variante delta sont les suivants : maux de tête, maux de gorge et écoulement nasal. 

Le professeur Tim Spector, épidémiologiste au King's College de Londres, explique que les jeunes qui contractent le variant delta peuvent avoir "plus l'impression d'avoir un mauvais rhume". Mais même s'ils ne se sentent pas très malades, ils peuvent être contagieux et mettre d'autres personnes en danger, soyez vigilant. 

Selon l'expert, les symptômes classiques du Covid, qui incluent la toux, la fièvre et la perte d'odorat ou de goût, sont désormais moins courants, selon les données que son équipe a reçues de milliers de personnes qui enregistrent leurs symptômes dans une application. 


"Depuis début mai, nous observons les principaux symptômes des utilisateurs de l'application, et ils ne sont plus les mêmes qu'avant", explique l'expert. La fièvre est encore assez courante, mais la perte de l'odorat ne fait plus partie du top 10 des symptômes, ajoute-t-il. Ce changement, dit-il, semble être lié à l'augmentation du variant Delta.  
"Restez chez vous et faites-vous tester". 

"Ce variant semble fonctionner légèrement différemment", explique l'épidémiologiste. "Les gens peuvent penser qu'ils viennent d'avoir une sorte de rhume saisonnier et qu'ils continuent à aller à des fêtes et qu'ils peuvent le transmettre à d'autres personnes". 

"Nous pensons que cela alimente une grande partie du problème". 

L'avis des experts est que les symptômes les plus importants du Covid sont : 
  • la toux continue 
  • une température élevée 
  • la perte ou le changement d'odeur ou de goût 
Les autorités indiquent que toute personne présentant l'un de ces symptômes devrait être testée pour le Covid. "Je pense que le message ici est que si vous êtes jeune et que vous présentez des symptômes bénins, même si cela peut sembler être un mauvais rhume ou une sensation étrange … restez à la maison et faites-vous tester", note le professeur Spector.