Search

RDC - COVID-19 : Sama Lukonde invité à faire appliquer les dernières mesures dans les 48 heures

Publié le sam, 19/06/2021 - 10:41
Le Premier ministre, Sama Lukonde a été chargé en tant que chef du gouvernement, à prendre toutes les mesures d’encadrement et de suivi pour mettre en exergue les dernières mesures prises par le Chef de l’Etat, dans les 48 heures, afin de lutter contre la troisième vague de la COVID-19. 

Cette annonce a été inscrite à l’ordre du jour du compte rendu de la huitième réunion du conseil des ministres présidée vendredi 18 juin, par le Président de la République, par visioconférence à partir de Bunia (Ituri). 

Le Premier ministre a rappelé l’annonce du Chef de l’Etat, faite le 15 juin 2021, relative aux mesures barrières pour faire face à la survenue de la troisième vague de la pandémie de Covid-19 en République Démocratique du Congo.

Sama Lukonde a précisé que c’est dans ce cadre qu’il avait réuni, le 16 juin dernier, à l’Hôtel du Gouvernement, tous les membres du Comité multisectoriel de la riposte à la Covid-19. 

 
Après leurs avis, dix-neuf mesures ont été arrêtées et doivent être de stricte application, dont parmi:

- Le port obligatoire et correct des masques dans tous les espaces publics ; 

- Le renforcement des dispositifs de contrôle et de prévention à chaque entrée d’un édifice public impliquant la prise de la température corporelle, le lavage des mains à l’eau et au savon et/ou l'application des gels hydro-alcooliques ;

- Le strict respect de la distanciation physique en tout lieu ; 

- Tous les bars, terrasses, discothèques et boites de nuits restent fermés. Cependant, les restaurants sont autorisés à fonctionner jusqu'à 21h00 à une capacité d’accueil ne dépassant pas 50 % ; 

- Les universités et les milieux scolaires demeurent ouverts avec le renforcement du strict respect des gestes barrières ; 
- Afin de limiter le plus possible les contacts physiques entre les personnes, il est interdit tout rassemblement, réunion, célébration, de plus de 20 personnes sur les lieux publics ; 

- Pour tout accès au territoire national, l'obligation au voyageur de présenter, à la frontière, une attestation médicale du test COVID-19 PCR COVID-19 négatif réalisé moins de 72 heures dans le pays d'origine ou de provenance ; 

- Le maintien du couvre-feu de 22H00 à 04H00 du matin. Des patrouilles mixtes, de la Police et de la Police militaire, seront régulières et tout contrevenant sera sévèrement puni selon les prescrits de la loi ; 

- Il est interdit les veillées mortuaires dans les funérariums et ou à domicile. Les dépouilles mortelles seront directement conduites de la morgue au lieu d’inhumation avec un nombre d’accompagnateurs n’excédant pas cinquante (50) personnes ; etc.
La Police nationale congolaise, les services de sécurité ainsi que les services œuvrant aux frontières, en l'occurrence la DGM et le Programme national de l’hygiène aux frontières, sont tenus de veiller au respect strict de présentes disposition

Tout contrevenant sera soumis à des sanctions administratives infligées par l’autorité administrative du ressort.  
Le conseil des ministres  a adopté ces mesures et a chargé les ministres sectoriels ainsi que les gouverneurs des provinces de leur application.